Blindage et "amélioration couverture générale du SDR WB9IPA

Publié: 6 septembre 2011 dans SDR

J’admire les gens qui peuvent travailler au dixième avec pour tout outil un crayon, une équerre, une cisaille et un étau. Il m’a fallu un peu plus de moyens et un nombre incalculable de montages à blanc pour parvenir à un résultat très moyennement acceptable.

L’électronique est celle du tranceiver de WB9IPA, partie montée par F1CHM, l’OM qui soude plus vite que son ombre à l’est du Pecos.

IMG_6714

Il a fallu percer quelques trous pour éviter que deux condos chimiques et deux têtes de potentiomètres multitour servent de support à la tôle de blindage

IMG_6713

Cette vue montre mieux comment l’ensemble est réalisé : une boite en clinquant sans fond et à laquelle il manque une paroi coté connecteurs, un couvercle vissé via des entretoises, une plaque de blindage intermédiaire prise en sandwich entre la platine du haut (émetteur) et celle du bas (récepteur/démodulateur phasing/démodulateur de Tayloe)

La partie puissance (un clone du PA de l’Elecraft K2) sera protégée par un blindage indépendant, associé à la partie “oscillateur local/commutation émission-réception”

IMG_6715

Le P.A. est en cours de montage, en attente de quelques semi-conducteurs nippons. La hauteur hors tout est lourdement accrue par les radiateurs du push-pull de sortie et du driver

La section oscillateur/commutation est encore en cours de conception/dessin

commut

Le bloc oscillateur est un pcb P0KLT classique, à base de Si570. Il sera placé entre deux rails guide-carte et inséré dans une échancrure taillée dans l’espace libre de la carte de commutation (emplacement rectangulaire blanc ou plus probablement de façon orthogonale à cette disposition).

Le signal du PA0KLT est ensuite directement injecté sur la 74HC00 chargée de l’aiguillage du signal d’horloge sur la platine émission ou réception, les signaux des 4 fils “commutation de filtre” en logique 1.2.4.8. seront connectés au bus 4 pistes situé en haut à droite de la vue 3D (pour repartir ensuite vers un filtre “mobo” passe-bande et soit un mobo passe-bas, soit un passe-bas plus simplifié).

Les connecteurs SMA ne seront probablement jamais montés… toujours pour des raisons de contrainte de hauteur hors-tout, pour compenser la perte d’espace provoquée par les radiateurs du PA. Lequel PA sera fixé tête bêche à la platine de commutation, tout comme le sont déjà les platines TX et RX.

Un troisième binome de cartes sera constitué par les filtres, et l’émetteur sera complet.

Epeire et passe…

Durant les quelques heures de travail de tôlerie, une visiteuse venait de temps en temps profiter de la lumière de la lampe pour remplir son garde-manger

cadrée auto

Elle a 8 beaux yeux noirs, une patience de sphinx, une férocité implacable.

Update /mise à jour

IMG_6717

La carte de commutation est tirée et étamée

La méthode “toner transfer” est toujours responsable de petites “piquetures” sur les grands plans de masse, même si l’on y applique une couche de plastique de bouchage.  Mais qu’importe, la fréquence max de fonctionnement est de 30 MHz (50 à la rigueur) et ces petites imperfection ne nuiront en rien au bon fonctionnement de la platine de commutation. Pour l’heure, je n’ai pas encore trouvé de solution satisfaisante pour fixer le VFO PA0KLT sur la platine. Une fois de plus, tout çà sent la lime, la scie, la lame de cutter, la plieuse, la cisaille, la perceuse à colonne… l’électronique est comme le supplice du pal : une histoire qui commence si bien et qui finit si mal…

 

…. Pendant ce temps, à Moulinsart…

IMG_6723

… le montage avance : module quasiment achevé. Il ne reste plus qu’à percer une bonne trentaine de trous, certains en guise de  via pour relier les plans de masse de chaque coté du pcb, certains pour les trois connecteurs HE10 prévus (deux pour la sortie du bus BCD de pilotage de filtre, un pour l’alimentation et la ligne de commande TX/RX). La platine pourra être testée.

Dernière mise à jour

IMG_6724

C’est très inquiétant, un truc qui tombe en marche du premier coup…. Les relais commutent en émission, le buffer/aiguilleur bufferise et aiguille comme un chef, les tensions sont distribuées normalement… c’est trop beau pour être vrai. Ce truc va nécessairement prendre feu ou disparaitre dans un trou noir.

L’étape suivante, et de loin la plus enquiquinante, consiste à embastiller cet étage et le PA dans un seul et unique blindage. Ce qui fera l’objet d’un billet à venir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s