P’tits trous, suite…

Publié: 22 octobre 2011 dans mécanique/cablage

Collage de la feuille de papier portant l’’impression du programme de dessin sur la façade, vissage énergique des deux plaques sur le châssis de façade… et alésage des passages de commande à la perceuse à colonne (les deux plaques sont percées simultanément pour que les trous restent coaxiaux).

IMG_6748IMG_6750

De près, le résultat est assez piteux

IMG_6751

La matière des fenêtre est sauvagement découpée à la pince… il ne reste plus qu’à sortir les outils pour agrandir et parfaire les découpes rectangulaires et accroitre le diamètre du trou de la prise micro (15 mm tout de même)

IMG_6754

Quelques tonnes de poussières de verre et d’epoxy plus tard…

IMG_6755IMG_6756

Après travail à la lime, les deux plaque sont percées strictement de la même manière. Il ne reste plus qu’à agrandir les trous  des potentiomètres au diamètre du canon (le diamètre de face avant est celui des axes), les découpes du galvano et de l’afficheur etc… sans détruire la coaxialité de l’ensemble… ce qui ne va pas être de la tarte.

IMG_6758

Premier montage à blanc : le pcb de l’afficheur a du être légèrement limé pour laisser passe le corps des inter. Quelques trous (potentiomètre de droite, prise micro) demande un très léger ajustement. La découpe du wattmètre est un peu plus compliquée que prévu… Demain : ajustage, pose de l’encodeur, des boutons de commande du synthé, fixation de l’afficheur et du galvano… et coup de barbouille sur la façade et le châssis qui a moyennement apprécié les mauvais traitements de l’atelier mécanique nique nique.

IMG_6763

Après modification des découpes de vue-mètre, ajout du potentiomètre du compresseur de modulation et ajustements divers, premier montage à blanc de toutes les commandes..

IMG_6764

la même avec les boutons…

IMG_6765

et côté pile avec les fils. Et encore, il en manque.

 

Addendum

Il semblerait que la méthode “toner transfert” avec un papier Pulsar (les tests n’ont pas encore été réalisés avec un simple papier “couché”) soit également utilisable pour imprimer des faces avant…

IMG_6767

Ces bouts d’essais ont été “imprimés” directement à partir du fichier généré par le logiciel de dessin de Schaeffer. Les supports sont des chutes de FR4 bombés rapidement (une seule couche) avec une peinture blanche. La netteté des inscription est irréprochable. Avec un coup de vernis, le résultat final doit probablement être acceptable. Le prochain billet décrira la méthode d’impression en détail.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s